logo
Canada’s Dance Magazine
  • PRINT
  • ONLINE
  • LIVE

Column

Tips for Teachers | Astuces pour professeurs

Starting Pointe Work | Commencer le travail de pointes

By Katharine Harris, Canada's National Ballet School

The transition to dancing on pointe is an important one for a ballet dancer, and one that requires preparation and involvement from teachers, students and parents. While some young dancers foresee their transition to pointe being an instant one, teachers know that it is important to take the time required to approach this milestone safely.
A dancer’s age, level of experience and frequency of training are important factors in determining when she is ready to start pointe work. It is generally recommended that a student not begin pointe work before age twelve. A student who attends ballet class only once per week is likely not ready to go on pointe; a minimum of two classes weekly is recommended in order to build an adequate technical base.
Once you’ve determined that your students are ready for pointe work, it will be helpful to discuss the process with them and provide some guidelines and a checklist, including preparatory exercises, what to expect at a shoe fitting, steps in shoe care and approaches to foot care.

Preparatory Exercises
To make a successful transition to pointe work a dancer must develop a strong back and abdomen to support her body weight in the correct manner. A dancer must also build the requisite strength and flexibility in her feet and ankles by diligently and consistently practicing a variety of specific exercises both in the studio and on her own time. Prior to commencing pointe work, a dancer should begin such exercises in soft shoes, as the same strengthening benefits result from working on demi-pointe.

Shoe Fitting
Getting a proper pointe shoe fitting is vital for a ballet dancer. Unlike most other types of shoes, pointe shoes need to fit the foot snugly immediately upon purchase. Leaving room for growth or stretching can lead to injury and improper positioning. This is a key point to articulate to parents, who sometimes wish to buy pointe shoes that will “last the whole year” and thus aim for a size that is slightly too large. Children’s feet grow quickly and pointe shoes are expensive, but a proper fitting done with a fitting expert is essential and buying the appropriate size is equally important.

Shoe Care
It is worth taking the time to demonstrate the work a dancer must do to individualize her shoes. Because some student dancers have only worn shoes with elastics, teaching the proper technique to align and secure ribbons is essential. Once a student owns pointe shoes, she should start to break them in - but slowly. Students and parents should exercise caution when pointe shoes are worn around the house: kitchen floors can be slippery and throw rugs can unexpectedly slide out from underfoot.

Foot Care
Student dancers are excited the first time they go on pointe, as this is a big transition in their dance training. Be sure to prepare them for the physical sensations they will experience. It’s important to explain that while initial discomfort is to be expected, ongoing intense pain must be addressed, as this may indicate ill-fitting shoes, an injury or a progression that is moving too quickly.

Above all, remember to be supportive and encouraging. A dancer’s first shoe fitting and class on pointe are milestones in her career. By taking the time to prepare her, you can ensure she has a positive experience.

 

Commencer le travail de pointes

La transition vers le travail de pointes en est une importante pour la danseuse de ballet ; elle requiert une préparation ainsi que l’engagement du professeur, de l’élève et des parents. Alors que certaines jeunes danseuses imaginent une transition instantanée vers les pointes, le professeur sait qu’il est important de prendre le temps nécessaire pour aborder cette étape sainement. Les facteurs importants pour déterminer si une élève est prête à commencer les pointes sont l’âge, l’expérience et la fréquence de son entraînement. Il est généralement recommandé qu’une élève ne monte pas sur pointe avant d’avoir douze ans. Il est peu probable que celle qui suit un cours de ballet par semaine soit prête pour le travaille de pointes. Un minimum de deux classes par semaines est recommandé afin de bâtir une base technique adéquate.
Une fois que vous déterminez qu’une élève est prête pour le travail de pointes, il est bien de discuter le processus avec elle, de lui fournir un plan et un aide-mémoire, y compris des exercices préparatoires et des conseils pour se faire chausser, pour l’entretien des pointes et pour le soin de pieds.

Exercices préparatoires
Pour réussir sa transition vers les pointes, une danseuse doit développer la force de sa colonne pour soutenir son poids correctement. Elle doit aussi développer la force et la souplesse nécessaire du pied et de la cheville en pratiquant religieusement une variété d’exercices précis en studio et à la maison. Avant de monter sur pointe, une danseuse devrait commencer des exercices pour bâtir de la force dans des chaussons souples, puisqu’elle peut en tirer les mêmes avantages en travaillant sur demi-pointe que sur pointe.

Se faire chausser
Il est essentiel de bien se faire chausser. Contrairement à d’autres sortes de souliers, la pointe doit être très ajustée au pied dès l’achat. Une pointure qui laisse la place à la croissance du pied peut mener à des blessures et à une posture incorrecte. Il est essentiel de bien l’expliquer aux parents, qui veulent parfois acheter des pointes qui peuvent « durer pour l’année » et ainsi opter pour une taille un peu grande. Le pied de l’enfant grandit rapidement et les pointes sont dispendieuses, mais une consultation avec un expert pour faire chausser l’enfant et l’achat de la bonne pointure sont importants.

Entretien des pointes
Prenez le temps de montrer à l’élève le travail nécessaire pour bien préparer ses souliers. Puisque certaines élèves auront seulement porté des chaussons avec des élastiques, enseignez-leur à bien aligner et à coudre les rubans. Une fois qu’une élève a ses pointes, elle devrait les casser - lentement. L’élève et ses parents doivent faire attention si elle porte ses pointes à la maison : les planchers de cuisine et les tapis peuvent être glissants.

Soin des pieds
La danseuse élève est excitée la première fois qu’elle monte sur pointe parce que c’est une transition importante dans sa formation. Assurez-vous de la préparer pour les sensations physiques qu’elle pourrait avoir. Expliquez-lui qu’un certain inconfort initial est prévu, mais qu’une douleur soutenue et intense doit être adressée, puisqu’elle indique peut-être un chausson mal ajusté, une blessure ou une transition trop rapide.

Avant tout, appuyez et encouragez vos élèves. Se faire chausser une première fois et monter sur pointe sont des jalons importants dans la carrière de la danseuse. En prenant le temps de la préparer, vous pouvez vous assurer que l’expérience est positive.

You May Also Like...

LISTINGS THIS WEEK