logo
Canada’s Dance Magazine
  • PRINT
  • ONLINE
  • LIVE

Column

Undercurrents | Courant Continu

Hélène Langevin

By Megan Andrews
  • Hélène Langevin de/of Bouge de là / Photo de/by Rolline Laporte

Hélène Langevin est directrice artistique de Bouge de là, une compagnie québécoise qui crée des spectacles multidisciplinaires pour le jeune public. | Hélène Langevin is artistic director of Bouge de là, a Québec company that creates multidisciplinary performances for young audiences.

À quel groupe d’âge s’adresse principalement votre travail ? | What age groups do you primarily create for?

Je crée pour des jeunes de cinq à dix ans ; c’est mon groupe d’âge préféré. Mais mes spectacles sont appréciés par des adultes et des très jeunes, lorsqu’ils viennent en famille. | I create for an audience of five- to ten-year-olds. This is my favourite age group. But my shows are also appreciated by adults and by very young children, when the whole family comes.

Selon vous, pourquoi est-il important de créer des spectacles pour les jeunes ? | Why do you think it’s important to make dance works specifically for young people?

Les études ont démontré qu’exposer les jeunes enfants à différentes formes d’art leur permet de développer une appréciation de la musique, de la danse, du théâtre. Ce goût risque de durer tout au long de leur vie et, à long terme, cela donnera naissance à un public pour la danse de demain. Aussi, j’espère que mes spectacles incitent les enfants à danser. | Studies have shown that exposing young children to different art forms helps them to develop an appreciation for music, dance and theatre. These experiences will hopefully last throughout their lives and, in the long term, cultivate a future audience for dance. I also hope that my shows entice kids to dance.

À vos débuts, vous travailliez en danse contemporaine pour « adultes ». Comment cela vous a-t-il mené à créer de la danse pour les jeunes ? | You previously worked in contemporary dance for “adults”. How did that work lead you toward making dance for youth?

De 1988 à 1999, j’ai travaillé avec le collectif Brouhaha Danse. Les spectacles très multidisciplinaires abordaient des sujets sérieux tels que la violence envers les femmes avec Claire et l’endoctrinement idéologie avec La Galerie des horribles. Comme chorégraphe, j’étais celle qui proposait la légèreté et l’humour dans ces spectacles. À la dissolution de la compagnie en 1999, j’ai décidé de laisser libre cours à ma joie de vivre, d’exprimer mon côté ludique et clownesque avec la danse. J’ai gardé le goût de travailler avec plusieurs formes d’art comme le cinéma, la littérature et le théâtre. J’ai fondé Bouge de là en 1999. Depuis, je me sens bien en ligne avec ma créativité. Créer des spectacles pour de jeunes publics me permet de rencontrer les enfants dans les écoles et de leur donner des ateliers de danse. L’enseignement de la danse créative est ma deuxième passion, et cela, depuis 1980. | From 1988 to 1999, I worked with the collective Brouhaha Danse. Their highly multidisciplinary shows had strong content, like violence toward women with Claire and ideological indoctrination with La Galerie des horribles. As a choreographer, I was the one who brought lightness and humour to these shows. With the dissolution of the company in 1999, I decided to let my inspiration lead me to express my comedic and clownish side through dance. I maintained the desire to work with multiple art forms, including cinema, literature and theatre. I founded Bouge de là in 1999. Since then, I am very comfortable with my creativity. Making shows for young audiences also allows me to meet students in schools and offer them dance workshops. Teaching creative dance has been my second passion since 1980.

Quelles stratégies employez-vous pour susciter l’intérêt des jeunes aujourd’hui ? | What strategies do you use to engage youth today?

Le jeune vit dans un « fast food » d’images et de sensations. Tout est prédigéré pour lui et je dois compétitionner avec des films d’animation et des jeux vidéo réalisés avec des budgets de plusieurs millions. J’aime contaminer mes chorégraphies d’une certaine narrativité qui crée un lien avec le vécu du jeune spectateur. Et j’aime bien le faire rire, car l’humour est mon arme de séduction. Je veux lui donner le goût de danser après les représentations. Alors, ma danse est très physique, performante et peut-être spectaculaire par moment. Elle doit être surtout variée en textures. | Kids live in a “fastfood” culture of images and sensations. Everything is predigested for them and I compete with multi-million-dollar animated films and video games. I like to imbue my work with a certain narrative quality that creates a connection to kids’ daily lives. And I definitely like to make them laugh, because humour is my weapon of seduction. I want to inspire them to dance after they leave the performance. So my works are very physical, dramatic and can be spectacular at certain points. Above all, they must include a variety of textures.

Vos interprètes sont-ils des artistes professionnels ou faites-vous appel à des jeunes ? | Are your performers professional artists or do you also work with youth to make your work?

Je travaille uniquement avec des danseurs professionnels en danse contemporaine. Ils doivent avoir une bonne technique ainsi que de grandes qualités théâtrales afin de bien communiquer leurs émotions au jeune auditoire. | I work solely with professional contemporary dancers. They must have good technique as well as strong theatrical qualities to be able to effectively communicate their emotions to young audience members.

Comment stimulez-vous votre imaginaire pour nourrir votre processus de création ? | How do you stimulate your own imagination to feed your creative process?

Quelques fois, je pars d’un conte jeunesse ou d’un thème comme le rêve ou les cinq sens, par exemple. Je fais une recherche sur le thème, je travaille une gestuelle à partir de mots, d’images, de sensations et d’improvisations avec les danseurs. Mes créations sont toujours la somme de la créativité des gens engagés dans le processus. Je travaille beaucoup en collaboration avec mes danseurs. | Sometimes, I work from a children’s story or a theme like dreams or the five senses, for example. I do research on the theme and develop a movement language from words, images, sensations and improvisation with the dancers. My creations are always the sum of the creativity of the people involved in the process. I work extensively in collaboration with my dancers.

Votre vision inclut-elle des thèmes tristes ou violents ? | Does your vision also include the potential for sad or violent themes ?

Avec ma dernière création, j’ai adapté un conte de Dominique Demers, Vieux Thomas et la petite fée. Ce conte parlait du cycle de vie et de la transformation d’un vieux marin colérique et triste. Mon défi était de diriger ma créativité vers des émotions et des personnages qui sont loin de ma nature et d’explorer des rythmes inhabituels comme la lenteur du vieil homme, par exemple. J’ai aussi réalisé que les enfants peuvent aimer un spectacle qui finit tristement. Cette découverte m’ouvre de nouvelles portes en tant que créatrice. | With my last work, I adapted a story by Dominique Demers “Old Thomas and The Little Fairy”, about the life cycle and about the transformation of a sad and grumpy old sailor. My challenge was to direct my creativity toward emotions and characters who are very different from me and to explore unfamiliar rhythms, like the slow pace of the old man for example. I also realized that children can like a story with a sad ending. This discovery has opened new doors for me as a creator.

*An excerpted version of the interview appears in the February 2009 print issue of The Dance Current.

Pour en savoir plus | Learn more >>www.bougedela.org

You May Also Like...

LISTINGS THIS WEEK