logo
Canada’s Dance Magazine
  • PRINT
  • ONLINE
  • LIVE

Column

Tips for Teachers | Astuces pour professeurs

Beat Those Winter Blues, Think of the Olympics | Apprivoisez l'hiver, pensez aux Jeux olympiques

By Katharine Harris, Canada's National Ballet School

January can be a challenging time in a dance studio. You’ve finished your holiday show, and following the build up to that exciting event there’s often a bit of a let down. It’s very easy to suddenly be aware that outside it’s winter, it’s cold and it can be dark by the time after-school dance classes are over. Motivation can lag at this time of year, and as a dance teacher, it’s up to you to inject some excitement back into your class. One helpful tactic is to create another project for your class to work on, though nothing as big as the holiday or year-end show. Those levels of excitement aren’t sustainable for a whole year, and your students need some recovery time after their last performance! A smaller project, one that involves the students from start to finish, can be exactly what’s needed to get your classes focussed again.

With Vancouver hosting the 2010 Winter Olympics and Paralympics, this year provides a special opportunity for all Canadians. We’re about to host thousands of athletes and their trainers, support staff and fans in our country. Why not use the Olympics as a project for your dance class? As part of its hosting duties, Vancouver presents the Cultural Olympiad from January 22nd through March 21st. During this time, a wide variety of performances will be staged by Canadian and international artists. An ideal project to bolster enthusiasm in your dance class is to pretend your class is part of the Cultural Olympiad. Think about what your class would like to perform if they had the opportunity to dance for the world, representing Canada. Would it be a new choreography? Would it be a work set to a song by Canadian artists? Would it be a work to showcase your class’ or studio’s heritage? Use this opportunity to talk to your students about what they would like to share about their dancing and themselves. Once all your students are talking about it, you’ll find excitement levels are high, and your students are eager to get back to work.

Consider staging a mini performance of your Olympic work, right before March break. This project gives your class focus, excitement and motivation, and the opportunity to show off to parents – on a small scale – is a great one. Your Olympic show shouldn’t be something as large and intensive as the year-end performance or the holiday show. If it’s presented more as a workshop performance, perhaps without costumes and not on a stage, your students can invest in this project and feel proud of it, without getting stressed. Including your dance class in the momentum building up to the Olympic events is a unique opportunity to feel connected to the rest of Canada, indeed the rest of the world. And it’s a great way to get your dance class through the winter blues.

 

Apprivoisez l’hiver, pensez aux Jeux olympiques

Janvier peut être un mois un peu pénible en studio. Après l’escalade d’énergie pour la préparation et la présentation du spectacle des fêtes, il y a souvent un petit creux. Soudain, on se rend compte que l’hiver et le froid se sont installés et qu’il fait déjà noir à la fin des classes de danse après l’école. La motivation peut traîner de la patte à ce moment de l’année et en tant que professeur de danse, c’est à vous de changer la dynamique du cours. Une tactique utile : créez un projet auquel les élèves peuvent se consacrer, sans aller dans l’envergure d’un spectacle des fêtes ou de fin d’année. Un tel niveau d’énergie est insoutenable pour toute une année et vos élèves ont besoin de récupérer après leur dernier spectacle ! Un projet plus modeste, qui engage les élèves du début à la fin, peut être la solution pour favoriser la concentration en classe.

Vancouver accueille les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver 2010 ; c’est une occasion spéciale pour tous les Canadiens. Nous nous préparons à recevoir des milliers d’athlètes, d’entraîneurs, de personnel de soutien et d’admirateurs dans notre pays. Pourquoi ne pas vous servir des Jeux olympiques comme projet pour votre classe de danse ? Comprise dans ses devoirs comme ville-hôte, Vancouver présente l’Olympiade culturelle du 22 janvier au 21 mars, une vitrine pour une grande variété de spectacles d’artistes canadiens et étrangers. Un projet idéal pour soulever l’enthousiasme de la classe est de faire semblant que votre classe fait partie de l’Olympiade culturelle. Que présenteriez-vous si vous aviez l’occasion de danser pour le monde entier en représentant le Canada ? Serait-ce une nouvelle chorégraphie ? Une création dansée sur une chanson d’artistes canadiens ? Serait-ce une danse qui met en valeur le patrimoine de la classe ou du studio ? Profitez de l’occasion pour parler aux élèves de ce qu’ils aimeraient partager de leur danse et d’eux-mêmes. Une fois que tous les élèves en discutent, vous verrez que l’enthousiasme est au rendez-vous et qu’ils ont hâte de reprendre le travail.

Pensez à préparer une mini présentation de votre création olympique, juste avant la semaine de relâche. C’est un projet qui fournit un objectif, de l’enthousiasme et de la motivation aux élèves. L’occasion pour eux de faire leurs preuves, à petite échelle, devant les parents est excellente. Le spectacle olympique ne devrait pas être aussi grand et intensif qu’un spectacle de fin d’année ou de fêtes. S’il est présenté comme atelier spectacle, peut-être sans costumes, en studio, les élèves peuvent s’investir et en être fiers sans être stressés. Participer avec votre classe de danse dans l’élan qui mène vers les épreuves olympiques est une occasion unique de se sentir connecté à tout le pays, et même au monde. Et c’est un excellent moyen d’apprivoiser l’hiver.

You May Also Like...

LISTINGS THIS WEEK